Barbara Tetten­born a été élue nouvelle prési­dente de la Ligue Suisse contre l’Epilepsie. En raison de la pandémie, le vote a eu lieu par écrit.

11 mai 2020

La Ligue Suisse contre l’Epilepsie est pour la première fois présidée par une femme : Prof. Barbara Tetten­born, de Saint-Gall, a été élue pour succéder au président, Prof. Stephan Rüegg. Comme son prédé­ces­seur et le vice-président, Prof. Andrea Rossetti, qui reste en fonction, elle est neuro­logue spécia­lisée dans l’épilepsie. L’ensemble du comité de la Ligue contre l’Epilepsie travaille bénévo­le­ment. L’assemblée générale n’ayant pu avoir lieu comme prévu en raison de la pandémie de corona­virus, les quelque 800 membres de la Ligue contre l’Epilepsie ont pu voter par correspondance.

Barbara Tetten­born est un membre engagé de la ligue depuis 1999. Médecin-cheffe du service de neuro­logie de l’hôpital cantonal de Saint-Gall, elle est égale­ment une triath­lète de haut niveau.

Son prédé­ces­seur Stephan Rüegg commente l’élection : « Je suis ravi de remettre mon mandat entre les mains d’une spécia­liste de l’épilepsie couronnée de succès, active et forte d’un bon esprit d’équipe. La Ligue Suisse contre l’Epilepsie est donc enfin, pour la première fois, présidée par une femme. La Suisse orien­tale, un peu négligée, sera mieux repré­sentée et surtout, le poste sera idéale­ment pourvu par une person­na­lité haute­ment compétente. »

Trois autres nouveaux membres ont été élus au comité de la ligue :

  • Martinus Hauf, privat-docent, médecin-chef et respon­sable Epilep­to­logie à la clinique Bethesda de Tschugg ;
  • Prof. Martin Kurthen, médecin dirigeant et direc­teur médical adjoint à la Clinique suisse de l’épilepsie (Clinique Lengg) de Zurich ;
  • Frédéric Zubler, privat-docent, chef de clinique au centre Sommeil-Veille-Epilepsie (SWEZ) de l’Inselspital de Berne.

Confor­mé­ment aux statuts de la ligue adoptés en 2016 et selon son propre souhait, Stephan Rüegg cède la prési­dence après quatre ans, tout en restant au comité en qualité de past-président jusqu’à la prochaine élection. Il dirige les domaines labora­toire EEG et épilep­to­logie du service de neuro­phy­sio­logie clinique de l’hôpital univer­si­taire de Bâle.

Prof. Thomas Grunwald (Zurich), Anna Marie Hew-Winzeler (Zurich), Klaus Meyer (Tschugg) et Prof. Kaspar A. Schindler (Berne) ne se sont pas repré­sentés à l’élection.

En raison de la pandémie de corona­virus, le European Congress on Epilep­to­logy, qui doit se tenir en Suisse pour la première fois, a égale­ment dû être reporté. Il aura proba­ble­ment lieu en été 2022.

Le nouveau comité de la Ligue Suisse contre l’Epilepsie

Notre rapport d’acitivés

Infor­ma­tions sur l’épilepsie et le coronavirus

14th European Congress on Epilep­to­logy (ECE)