Les personnes atteintes d’une maladie chronique complexe appré­cient de trouver des infor­ma­tions fiables dans leur langue mater­nelle. C’est pourquoi la Ligue Suisse contre l’Epilepsie a fait traduire des pages clés de son site Internet et cinq dépliants d’information en turc. 

(Zurich, octobre 2021) L’épilepsie est plus fréquente qu’on ne le pense souvent : près d’une personne sur cent est concernée, ce qui repré­sente quelque 80‘000 individus en Suisse. On estime que 1200 d’entre eux sont de langue mater­nelle turque.
Les deux tiers environ mènent une vie exempte de crises grâce aux médica­ments. Chez le tiers restant, la maladie est diffi­cile à soigner. Contrai­re­ment aux idées reçues encore très répan­dues, l’épilepsie est une maladie neuro­lo­gique et non mentale. Elle est rarement hérédi­taire et ne se traduit pas toujours par des crises dramatiques.

Cinq dépliants d’information viennent de paraître en turc : « Qu’est-ce que c’est une crise épilep­tique ou une épilepsie ? », « Mesures de premiers secours en cas de crises épilep­tiques », « Mater­nité et épilepsie », « Epilepsie et conduite » et « Epilepsie au troisième âge ». La Ligue contre l’Epilepsie propose par ailleurs toujours des rensei­gne­ments sur le corona­virus et l’épilepsie, une question dont l’actualité ne se dément pas. Ces infor­ma­tions sont déjà dispo­nibles dans les langues natio­nales suisses ainsi qu’en anglais, albanais, portu­gais et bosniaque/croate/serbe.
Les dépliants sont dispo­nibles sur le site Web www.epi.ch et sont faciles à imprimer sur 4 pages A4 chacun. La Ligue contre l’Epilepsie les envoie en outre par courrier en Suisse, gratui­te­ment ou en échange d’une modeste parti­ci­pa­tion aux frais.

www.epi.ch/tr