En principe, les recom­man­da­tions sont les mêmes que pour les personnes sans épilepsie, y compris pour les enfants. Seule précau­tion à observer : une prophy­laxie fébri­fuge lors de certaines vacci­na­tions, par exemple dans le cas du vaccin triva­lent contre la diphtérie, le tétanos et la polio­myé­lite (DTP).

Quelques jours d’observation des enfants vaccinés en milieu hospi­ta­lier sont parfois recom­mandés pour certaines formes d’épilepsie qui sont toute­fois extrê­me­ment rares.

Voir aussi nos réponses aux questions sur le corona­virus.

Toutes les questions fréquentes