Presque tous les médica­ments servant au traite­ment des crises épilep­tiques (antiépi­lep­tiques) peuvent affecter la sexua­lité en diminuant à la fois le désir, l’excitabilité et la capacité d’atteindre l’orgasme. La fatigue est un autre effet secon­daire de certains médica­ments qui peut faire obstacle aux rendez-vous ou aux activités nocturnes. Et la peau peut égale­ment être affectée.

Toutes les questions fréquentes