Ce n’est vrai que pour de rares options théra­peu­tiques, telles que l’ACTH, les stéroïdes et les immuno­thé­ra­pies, ainsi que, dans une moindre mesure, la phény­toïne, le phéno­bar­bital ou la primi­done (Mysoline®). La plupart des personnes atteintes d’épilepsie ont un système immuni­taire normal, s’il n’est pas affaibli par d’autres maladies ou traite­ments. Il est donc impératif de conti­nuer à prendre réguliè­re­ment le traite­ment antiépi­lep­tique pour éviter une décom­pen­sa­tion de l’épilepsie.

Toutes les questions fréquentes