Oui. La grande majorité des experts s’accorde à dire que les avantages d’une telle vacci­na­tion l’emportent nette­ment sur les risques. Entre-temps, des milliards de personnes ont été vacci­nées dans le monde entier et les consé­quences sont étudiées de près. Il n’existe actuel­le­ment aucune donnée suggé­rant que les personnes avec épilepsie aient un risque accru d’effets indési­rables liés à un vaccin contre la Covid-19.

Toute vacci­na­tion peut déclen­cher des effets indési­rables à court terme, tels que des maux de tête ou de la fièvre. Comme la fièvre peut dans certains cas favoriser des crises d’épilepsie, nous recom­man­dons dans ce cas d’abaisser la tempé­ra­ture corpo­relle à l’aide de médica­ments rédui­sant la fièvre (ou des mesures physiques telles qu’envelopper les mollets avec du froid). Des inter­ac­tions entre le vaccin et les anticon­vul­sants ne sont pas connues à ce jour.

Par mesure de sécurité, le centre de vacci­na­tion doit être informé de la présence d’une épilepsie, ainsi que des aller­gies existantes et des médica­ments pris.

Infor­ma­tions de l’OFSP

Dernière actua­li­sa­tion : janvier 2022
Toutes les questions fréquentes