Non, les personnes atteintes d’épi­lepsie ne sont pas automa­ti­que­ment vulné­rables. Mais c’est diffé­rent lorsque d’autres maladies viennent s’y ajouter, qui peuvent elle-même faire porter un risque :

Nouveau corona­virus : personnes parti­cu­liè­re­ment à risque

Il n’en reste pas moins que tout le monde doit se protéger d’une conta­mi­na­tion et suivre les recommandations.

Voici comment nous protéger 

Toutes les questions fréquentes