Bien qu’elle n’en soit pas une, l’épilepsie s’accompagne souvent de maladies psychiques (dépres­sions ou troubles anxieux, par ex.). Il existe proba­ble­ment des causes communes, qui ne sont toute­fois pas préci­sé­ment connues. Cette tendance est en outre renforcée par certains antiépileptiques.

Il est impor­tant de faire soigner ce type de troubles et de trouver à cette fin un bon psychiatre qui colla­bore avec le neuro­logue traitant. On sait en effet que les crises diminuent souvent lorsque l’état psychique s’améliore.

Toutes les questions fréquentes