Avec une épilepsie bien réglée, le port d’un masque est recom­mandé comme chez toute personne. Au pire, un masque mal ajusté pourrait glisser et bloquer les voies respi­ra­toires lors d’une crise convul­sive. Il est donc impor­tant que le masque soit de bonne qualité et fixé avec soin. Pour les personnes le plus grave­ment atteintes, il est néces­saire que les personnes qui les accom­pagnent reçoivent des instruc­tions appropriées.

S’il existe d’autres raisons médicales pour ne pas porter de masque, celles-ci doivent être discu­tées indivi­duel­le­ment avec le médecin généra­liste ou le neuro­logue, qui peut égale­ment délivrer un certi­ficat corres­pon­dant s’il juge qu’il y a une contre-indication médicale au port du masque.

Toutes les questions fréquentes