Réper­cus­sions sociales

Pour beaucoup de personnes affec­tées, l’épilepsie a aussi des réper­cus­sions sur la vie quoti­dienne.

Certaines personnes concer­nées sont limitées dans le choix de leur carrière profes­sion­nelle, pour d’autres, la pratique de certains sports néces­si­tera éventuel­le­ment quelques précau­tions. Il est stric­te­ment exclu, pour une personne atteinte d’une épilepsie active, de se mettre au volant d’une voiture.

La Ligue contre l’Epilepsie se mobilise pour informer le grand public au sujet de l’épilepsie et pour éliminer les préjugés. L’objectif est que l’épilepsie ne soit un handicap pour personne, y compris en termes de discri­mi­na­tion.

C’est en vue d’éradiquer active­ment les diffi­cultés sociales qu’œuvrent les groupes d’entraide.

L’organisation de patients Epi‐Suisse, avec laquelle nous colla­bo­rons étroi­te­ment, épaule les personnes atteintes d’épilepsie confron­tées à des diffi­cultés sociales.

Auteur : Günter Krämer, dernière actua­li­sa­tion : 2017

Contenus apparentés

Dépliants sur le thème « Vivre avec l’épilepsie »
Permis de conduire et l’épilepsie
Manifes­ta­tions