Passer directement à la navigation principaleDirekt zur Sprachwahl springen
►  Informations   

Informations

actualisé le 6 octobre 2014

L'épilepsie peut frapper chacun de nous

Presque un pour cent de la population – près de 70'000 personnes en Suisse, dont environ 15'000 enfants  – est concerné par une épilepsie active. Près de deux tiers des patients se rétablissent complètement ou alors, des médicaments les aident à mener une vie pratiquement normale. Dans un tiers des cas, l'épilepsie reste réfractaire aux traitements.

 

Les préjugés au sujet de l'épilepsie

 

L'épilepsie fait partie de ces pathologies au sujet desquelles courent beaucoup de fausses idées et de préjugés. Voici en revanche quelques affirmations au sujet de l'épilepsie qui sont correctes :

 

- Les crises d'épilepsie ne sont pas toujours dramatiques et accompagnées de contrations musculaires et de convulsions, elles peuvent aussi passer pratiquement inaperçus, se manifester par exemple sous forme de brèves absences, de troubles sensoriels de courte durée, etc.

 

- La plupart des personnes atteintes d'épilepsie ne sont pas handicapées mentalement.

 

- L'épilepsie n'est pas une maladie mentale (maladie psychique), mais une maladie neurologique.

 

- Plus de 90% de toutes les épilepsies ne sont pas héréditaires.

 

- Chez les personnes atteintes d'épilepsie, on trouve la même diversité de caractères que chez les autres êtres humains, elles ne se distinguent pas par les traits caractéristiques tels qu'une intelligence supérieure.